Comment vendre une voiture d’occasion de particulier à particulier ?

vente voiture occasion particulier

Il faut savoir que le marché de l’occasion est un marché qui se porte bien, et d’autre part, que la vente entre particuliers n’est pas forcément une mauvaise idée pour vendre son véhicule.

La vente entre particuliers, c’est quoi ?

Le principe est simple : un particulier vend sa voiture d’occasion à un autre particulier, qui lui la revend ensuite à un autre particulier. Ce système fonctionne donc avec des transactions directes d’un particulier à l’autre et non pas via des professionnels comme les mandataires.
Il faut savoir que la voiture d’occasion est une voiture qui a déjà été utilisée par son acheteur, ce dernier ne doit donc pas avoir de problème mécanique particulier et doit être en règle avec le Contrôle Technique (ou bien avoir un contrôle technique vierge).

Le marché de l’occasion, ça se porte bien côté automobile ?

En France, on compte près de 2 millions de transactions de voitures d’occasion par an, un chiffre en constante augmentation.
Le marché est donc très dynamique et la plupart des vendeurs sont des particuliers qui souhaitent se séparer de leur voiture, pour diverses raisons.

Quels documents pour vendre une voiture d’occasion ?

La déclaration de cession d’un véhicule doit contenir les informations suivantes:
1- Le nom et l’adresse du vendeur,
2- L’adresse complète et la date de naissance du vendeur,
3- Le numéro de téléphone de l’acheteur,
4- La date d’achat du véhicule par le vendeur ou par un tiers,
5- Le type de voiture (Voiture particulière, utilitaire, moto ou autre),
6- La marque du véhicule, son type, le nombre de kilomètres effectués par an depuis sa mise en circulation,
7- Le numéro d’immatriculation du véhicule (ou carte grise)
8- Le prix de vente TTC et le montant de la taxe à payer,
9- La copie de l’assurance du vendeur,
10- La signature de l’acheteur.
Le vendeur peut être tenu responsable si l’acheteur ne possède pas les documents suivants :
– Une carte grise du véhicule,
– Une attestation d’assurance,
– Un permis de conduire du titulaire du véhicule.
La vente est conclue lorsque le vendeur reçoit l’argent de la vente et les documents de la préfecture.
La carte grise doit être barrée et datée par l’ancien propriétaire du véhicule.
Si le vendeur n’est pas en France, la carte grise doit être obligatoirement établie au nom de l’acheteur.

L’acquéreur peut faire sa demande de carte grise

– En ligne, sur le site officiel de l’ANTS (Agence nationale des titres sécurisés)
– Par courrier en joignant les documents suivants : le formulaire Cerfa n°13750*05 dûment rempli, une copie de votre pièce d’identité (ou passeport), un justificatif de domicile (facture d’eau, de gaz ou d’électricité), une copie de votre pièce d’identité (ou passeport).
La carte grise est remise par le vendeur au nouveau propriétaire. Elle est ensuite envoyée à l’adresse indiquée par celui-ci.
Le nouveau propriétaire doit faire sa demande de carte grise dans un délai d’un mois maximum.
La demande de renouvellement de la carte grise doit être effectuée dans les mêmes conditions que pour une première demande.
Dans un délai d’un mois suivant la date d’émission du certificat de situation administrative du véhicule, l’ancien propriétaire doit effectuer sa demande en ligne ou par courrier en joignant les documents suivants : le formulaire Cerfa n°13750*05 dûment rempli, une copie de son permis de conduire, la déclaration de cession du véhicule et l’original de la pièce d’identité.